Tuishou

Publié le par Eve lyne

Tuishou  推手           tuī  pousser -    shŏu  main

Pratiqué à 2, ludique et enrichissant, souvent traduit par "mains collantes"(plus juste que 'poussée des mains'), le Tuishou est un exercice complémentaire indispensable à l’apprentissage des enchaînements à mains nues. 

La pratique du Tuishou permet: 

  • de comprendre et appliquer les mouvements de la forme dans leur aspect énergétique et martial;
  • de tester son ancrage et son relâchement (Song)
  • d'orienter son approche vers une attention mutuelle. 

L'un des principaux objectifs du Tuishou est de:

  • développer sa sensibilité à l'écoute entre partenaires: "la force qui écoute" (Ting Jing);  
  • comprendre (Dong Jing) les forces que chacun exerce; 
  • et de les neutraliser (Hua JING) et de les transformer.

En pratique, la condition nécessaire est de maintenir un contact entre les bras des partenaires par "la force qui colle" (Nían Jing 粘 劲) et qui adhère ( Zhan) au mouvement de l’autre, sans lui opposer de force. 

L'expert' pourra renverser un adversaire plus lourd que lui, car conformément au dicton 四 兩 撥 千 斤 (sì liǎng bō qiān jīn)…

« Quatre onces déséquilibrent mille livres »

 

photo Ever -stage d'été -Wang Wei Guo & Mounir

 

"Pratiquer à 2 comme si vous êtes seul, et pratiquer seul comme si vous êtes à 2 !" Wang Wei Guo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article